“On n’est jamais à l’abri… d’une nouvelle joie”

On n'est jamais à l'abri… d'une nouvelle joie paraîtra le 11 janvier 2023 aux éditions JouVence.

 

On n’est jamais à l’abri… d’une nouvelle joie est un voyage au cœur du cerveau de Jeff, un trader sans scrupules.

Il se fait pousser du balcon de son bureau et se retrouve à l’hôpital, dans le lit voisin d’un vieux sage ou d’un vieux fou. Le vieil élégant, comme le surnomme le narrateur, va rapidement rendre l’âme. Les fractures de ses mâchoires, de ses bras et de ses jambes interdisent à Jeff toute action. Il ne peut que pousser des râles qui finissent par attirer dans leur chambre, Lucie, une jeune femme en grande souffrance. Celle-ci, d’abord figée, se précipite sur le vieil homme et le secoue. Le vieux reprend alors connaissance, la regarde, hébété, et lui dit : « Lucie ? Où est Stoun ? »

Elle ne sait pas qui est Stoun, et ne comprend pas comment cet inconnu a pu deviner son prénom.

Le vieil élégant rechigne à le lui révéler.

Lucie va revenir quotidiennement pour percer ce mystère, mais surtout pour prolonger leurs échanges qui la passionnent.

Jeff assiste, bien malgré lui, à leurs discussions, sa préoccupation première étant d’essayer d’extirper de sa mémoire l’image de celui ou celle qui a cherché à le tuer. Mais leurs débats lui deviennent peu à peu essentiels.

Le vieil élégant, malgré les deuils et les écueils de sa vie, incarne une joie qui fait défaut à la jeune femme et au trader. Le vieux, par son écoute profonde, son humour et son amour, va réouvrir leurs cœurs et leur redonner goût à la vie…

Ce livre est la réponse à la quête de Diogène. J’imagine très bien Yor, guitare en bandoulière, chantant sur une petite scène, quelque part dans les rues d’Athènes. Diogène s’est arrêté au pied de la scène, incapable de poursuivre sa route. Il dresse le bras, lanterne au bout du poing, comme s’il voulait que tout le ciel entende. Immobile, captivé, il sait qu’il a devant lui des réponses. La poésie, le conte, la musique les lui révèlent. L’humour se joint à la joie pour décaper toute forme de mensonge. La vérité rayonne.

                                                             Serge Marquis

 

Je sors émerveillé de la découverte du roman de mon ami Yor. Émerveillé et enchanté, comme s’il venait de me raconter l’histoire d’une vie ou un conte de fées… […] Car c’est bien cette libération que nous promet et nous enseigne la générosité de ce texte magnifique, aussi singulier qu’inouï, au sens propre. À travers les méandres des vies de personnages très humains, comme vous et moi, que nous nous mettons à aimer très rapidement, Yor met à nu le fond de nos âmes et de nos cœurs, donc autant nos pulsions, mêmes inavouées, que nos noirceurs, nos croyances, nos déceptions, nos désespoirs et nos désirs, nos rêves, nos aspirations.

                                                             Saverio Tomasella

 

 Visuel de couverture provisoire.

“Je suis parce que nous sommes”

Je suis parce que nous sommes a été publié en 2019 aux éditions Ipagination.

L'histoire de l'incroyable destin de Yor, ce drôle de “zèbre”. Un voyage au cœur des liens qui nous unissent. En vente dans toutes les libraires et en version numérique.

Extrait

 

“ Le monde est allé au bout de son inhumanité, mais un mouvement contraire est en train de s'opérer. De nombreuses voix se font entendre pour incarner un changement. Elles semblent toutes murmurer le même refrain ; Ubuntu, symbole de cet éveil… ”

 

 

Je suis parce que nous sommes est de cette puissance-là, celle d'une existence pleine et entière, une force de la parole vraie qui ne triche pas. L'homme se dévoile, sans fard, et nous découvrons son parcours unique, ses tribulations, ses conquêtes, ses découvertes, ce que la vie vraiment vécue permet de comprendre sur soi-même et sur la relation
à l'autre.

                                                                           Saverio Tomasella

 

Cette quête de sens chaotique, inextinguible, que Yor nous livre ici, trouvera de profonds échos chez tous ceux qui ne parviennent désespérément pas à croire à ce que la norme invente comme “la réalité” et “ce qui doit être”.

                                                                                 Carlos Tinoco

 

 

Je suis parce que nous sommes est disponible aux Éditions  iPagination ou en cliquant sur le bouton livre.